--------------------------------------------------LARSULNET 06

Vous êtes cordialement invités à venir constater

le happening ready-made intrabiblique permanent (quoique menacé)

intitulé :

« la moustache lui va si bien »

("The mustache suits him so well ")

de

JEAN-PASCAL GOUDOUNESQUE 

 (graphie classique : Joan-Pascal Godonesca)

A partir  du 17 janvier 2006

page 153 de louvrage collectif Art Contemporain (Editions du chêne)

disponible à la médiathèque de Croix-Neyrat

(Union Européenne, Etat Français, département du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand)

côte : 709.04 art

 

 

photo du happening permanent intitulé « la moustache lui va si bien »  par l’auteur lui-même.

 

NB. happening : événement, spectacle public à visée artistique.

Another  significant work

(Un autre signifiant travail)

(une autre œuvre formidablement intéressante)

 (un boulot qui veut toujours dire quèkchose)

_____________________________________________________________________________________

Notice explicative, mode demploi panégyrique & analyse sémantico esthético & co

 par Euksène Huo dHuog[1]

_____________________________________________________________________________________

Descriptif

un ouvrage consacré à l’art contemporain (Fonds national d’Art Contemporain à Paris FNACP) appartenant à la bibliothèque municipale de Croix-Neyrat (Clermont-Ferrand) légèrement modifié page 63 : des moustaches ont été ajoutées au stylo à bille au portrait photographique d’Andy Waroll par Robert Mapplethorpe.

 

Commentaire

La question est : l'artiste a-t-il ou non affublé Andy Warhol d'une moustache?  La question reste entière : une chose est sûre, cette moustache était déjà tracée lorsque l'artiste a emprunté l'ouvrage mardi dernier 11 janvier... Ce serait alors un ready-made...mais ce n'était pas la première fois qu'il l'empruntait! 

On peut croire à la sincérité de l'artiste : s'il a lui-même tracé cette moustache, c'était seulement pour exprimer son agacement à l'encontre d'une figure du show bizz new-yorkais presque aussi célèbre et content de lui que la Joconde. Il n'avait pas au moment de son geste l'intention de faire une oeuvre (ou alors de manière tout à fait inconsciente).

 Ce n'est qu'en observant bien ce portrait qu'il s'est rendu compte que la moustache ne faisait effectivement pas partie de l'oeurve de Mapplethorpe... et qu'il a découvert qu'il était en présence d'un authentique happening ready-made...

 

EHd'H

 

 



[1][1] professeur émérite de poésie applicable à l’université d’Enluoc.